Loading

L’entretien des winchs

L’entretien des winchs

Je ne connais pas la fréquence d’entretien des winchs, mais je pense que tous les  3 ans est une bonne moyenne pour une navigation classique et estivale. Dans mon cas, mon dernier entretien était en 2017.

La saison 2017 a été belle et tranquille sans rencontrer de mauvais temps, donc je n’avais pas de raisons particulières pour les entretenir en 2018.

Mais pour cette année, les choses sont bien différentes. Pour ceux qui ont suivi un peu mon parcours, la saison 2018 a été marquée avec un retour sur le continent musclé atteignant des rafales très violentes. Pendant plusieurs heures, je me suis demandé si j’étais bien sur un voilier, je me serais cru dans un sous-marin, tellement j’étais submergé par les vagues. Du coup, les winchs ou joués eux aussi les sous-marins. Il était donc nécessaire même indispensable de les démonter cette année pour les entretenir correctement.

A bord de Stella-Maris 3, il y à 14 winchs. Au début, il en était équipé de 10. Mais pour le gérer à mon style de navigation souvent en solitaire, j’en ai rajouté 4. Deux pour les bastaques arrière et deux au pied de mat pour le spi (Drisse, Hale-bas et hale-haut de tangon)

Pour l’entretien, rien d’extraordinaire. Je les nettoie entièrement au WD 40, puis j’utilise une noisette de graisse sur les pignons (celle que j’utilise pour graisser mon hélice Max’Prop, 100% compatible à l’eau de mer) et une goutte d’huile de vaseline sur les roulements. Des chiffons, un peu d’organisation, et beaucoup de patience surtout avec 14 winchs.

 

 

Ici, les roulements sont bien encrassés de sel

 

C’est plus joli une fois nettoyer !

 

Seau, bassine, chiffons, WD40, Graisse pour Max’Prop, huile de vaseline et de la patience

Tags

Stella Maris 3

Stella Maris 3

Comments are closed here.